Financements libyens: le parquet général demande le rejet de la requête de Sarkozy

Par et

Le parquet général de la cour d’appel de Paris a demandé le rejet intégral de la requête de Nicolas Sarkozy qui réclame la remise en cause de la procédure de l’affaire des financements libyens dans laquelle il est triplement mis en examen. L'ancien président veut choisir ses juges et demande l’immunité présidentielle. Hors de question, répond le parquet général. Audience le 17 octobre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les mauvaises nouvelles judiciaires s’accumulent pour Nicolas Sarkozy. Alors que la Cour de cassation vient de confirmer définitivement le renvoi devant un tribunal correctionnel de l’ancien président de la République dans le scandale Bygmalion, le parquet général de la cour d’appel de Paris a, de son côté, demandé le rejet intégral de sa requête réclamant la remise en cause de la procédure de l’affaire des financements libyens dans laquelle il est triplement mis en examen.