Le consortium des maîtres de la Corse dans la tourmente judiciaire

Par

Douze personnes, dont plusieurs chefs d’entreprise membres du conseil d’administration de Corsica Maritima Holding (CM Holding), le consortium qui domine l’économie corse, ont été entendus en garde à vue par la police judiciaire, mardi 29 et mercredi 30 juin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Douze personnes, dont plusieurs chefs d’entreprise membres du conseil d’administration de Corsica Maritima Holding (CM Holding), le consortium qui domine l’économie corse, ont été entendus en garde à vue par la police judiciaire, mardi 29 et mercredi 30 juin, dans le cadre d’une instruction judiciaire ouverte en février 2021 par un juge du Parquet national financier pour « prise illégale d’intérêts », « favoritisme », « extorsion en bande organisée », « escroquerie » et « abus de biens sociaux ».