Déchéance de la nationalité: Hollande fait exploser son camp

Si les ministres sont rentrés dans le rang, les députés et la direction du PS constatent l’hostilité majoritaire à la déchéance de nationalité pour les binationaux. Passant outre leur consternation, ils cherchent comment « sauver le soldat Hollande ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Face aux menaces qui pèsent sur notre pays, les Français attendent d’abord de nos institutions qu’elles fassent tout pour les protéger». Devant le Conseil constitutionnel ce mardi après-midi, François Hollande a, comme lors de ses vœux aux Français le 31 décembre, soufflé le chaud et le froid. Il a joué au « père protecteur de la Nation », façon de faire comprendre qu’il entend aller jusqu’au bout de sa réforme constitutionnelle.