Argent libyen: les lieutenants de Sarkozy et le terroriste d’Etat

Devant les juges, les anciens ministres Brice Hortefeux et Claude Guéant ont fini par reconnaître des erreurs de fréquentation et de discernement avec le régime libyen et les sulfureux intermédiaires du dossier. Tout en continuant de protéger Nicolas Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les mises en examen pour « association de malfaiteurs » prononcées début décembre à l’encontre de Claude Guéant et Brice Hortefeux, les deux lieutenants historiques de Nicolas Sarkozy, ont permis aux juges d’instruction de mettre au jour de nombreuses fragilités de l’ancien clan présidentiel dans l’affaire libyenne, selon les procès-verbaux d’interrogatoire dont Mediapart a pu prendre connaissance.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal