Argent libyen: les lieutenants de Sarkozy et le terroriste d’Etat

Par et

Devant les juges, les anciens ministres Brice Hortefeux et Claude Guéant ont fini par reconnaître des erreurs de fréquentation et de discernement avec le régime libyen et les sulfureux intermédiaires du dossier. Tout en continuant de protéger Nicolas Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les mises en examen pour « association de malfaiteurs » prononcées début décembre à l’encontre de Claude Guéant et Brice Hortefeux, les deux lieutenants historiques de Nicolas Sarkozy, ont permis aux juges d’instruction de mettre au jour de nombreuses fragilités de l’ancien clan présidentiel dans l’affaire libyenne, selon les procès-verbaux d’interrogatoire dont Mediapart a pu prendre connaissance.