Financements libyens: Claude Guéant mis en examen pour «association de malfaiteurs»

Par et

Après Nicolas Sarkozy et Thierry Gaubert, l’ex-ministre de l’intérieur a été mis en examen à son tour, mercredi, pour « association de malfaiteurs ». Signe que les récents contre-feux médiatiques du clan Sarkozy n’ont pas eu d’effets sur la marche de la justice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et de trois. Après Thierry Gaubert (en janvier) et Nicolas Sarkozy (en octobre), l’ancien ministre Claude Guéant a été mis en examen, mercredi 2 décembre, à Paris, pour « association de malfaiteurs » dans le dossier des financements libyens, signe que les contre-feux médiatiques de ces derniers jours de l’ancien président français et de son premier cercle n’ont pas eu d’effets sur la marche de la justice dans cette affaire d’État.