Jusqu’où peut aller Jean-Luc Mélenchon?

Le candidat du Front de gauche monte en puissance. Il est en pointe contre le FN, impose l'Europe comme thème de débat. Peut-il faire plus que ce que gauche radicale et extrême gauche ont fait en 2002 et 2007 ? Lui et son équipe rêvent maintenant de perturber le duel Hollande-Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Luc Mélenchon jubile. Devant plus de 8 000 personnes, dans le grand hall du parc des expositions de Rouen, mardi soir, le candidat du Front de gauche met en scène la dernière livrée sondagière. Pour la première fois, un institut, CSA, le donne à 10 % des intentions de vote. « On m’annonce que nous venons de franchir un seuil de crédibilité : quand on dit que le Front de gauche, parti de si loin, qui n’existe que depuis trois ans, est déjà parvenu à atteindre le score à deux chiffres, je dis que nous avons franchi un cap politique », lance le candidat à la foule ravie (voir ici son discours).