Les partis français veulent renforcer les pouvoirs du Parlement européen

Par

Face à la crise de légitimité de l’UE, beaucoup des formations en lice pour le scrutin du 26, de LFI à LR, en passant par le PS, proposent de renforcer les pouvoirs du Parlement européen ou de revoir le mécanisme de l’Initiative citoyenne européenne (ICE). Suffisant ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que la campagne pour élire les députés qui vont siéger au Parlement européen peine encore à mobiliser en France, le manque de légitimité des institutions européennes est régulièrement mis en avant pour expliquer la désaffection des citoyens vis-à-vis de l’UE.