Coffre de Benalla: le parquet ouvre (enfin) une information judiciaire

Par , et

Un an et demi après la disparition du coffre d’Alexandre Benalla, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour « soustraction de documents ou objets (...) en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité ». Sous l’impulsion d’un juge indépendant, les enquêteurs pourront aussi se pencher sur la disparition, au même moment, du contenu d’un second coffre. Celui que l'ancien chargé de mission utilisait à l'Elysée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mieux vaut tard que jamais. Un an et demi après la disparition du coffre d’Alexandre Benalla, le procureur de la République de Paris a ouvert, mardi 5 novembre 2019, une information judiciaire contre X du chef de « soustraction de documents ou objets concernant un crime ou un délit en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité », a confirmé le parquet de Paris à Mediapart. Ce délit est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, selon le code pénal.