Au programme (6). L'accueil des réfugiés, des propositions aux antipodes

Par

De la liberté de circulation prônée par le NPA à la fermeture des frontières voulue par le FN, les candidats à l'élection présidentielle proposent des mesures diamétralement opposées pour répondre à l'afflux de réfugiés en Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à l’afflux massif de réfugiés que connaît l’Europe depuis 2015, les candidats français à l’élection présidentielle se verraient-ils plutôt en Merkel, en Hollande ou en Orbán ? La chancelière allemande a ouvert les portes de son pays à plus d’un million de demandeurs d’asile en deux ans ; le chef de l’État français en a accueilli dix fois moins, malgré un discours plutôt généreux ; le premier ministre hongrois a ordonné leur détention illimitée le temps de l’examen de leurs dossiers.