Chantre de la rigueur, défenseur sourcilleux de la morale et de la vertu, François Fillon fait l’expérience de la dure austérité des enquêtes judiciaires, cela depuis le 25 janvier, date à laquelle le parquet national financier (PNF) s’est saisi des révélations du Canard enchaîné sur le caractère fictif des différents emplois occupés par son épouse, Penelope Fillon, puis par deux de leurs enfants, Marie et Charles, lorsqu’ils étaient étudiants.