La commission de déontologie interdit certaines activités à Alexandre Benalla

Dans un avis rendu le 14 mars, la commission de déontologie de la fonction publique a interdit plusieurs activités à Alexandre Benalla, en soulignant la « confusion » entre ses missions publiques et privées. Un obstacle pour sa reconversion express. D’autant que, selon nos informations, l’ancien collaborateur n’a pas tout dit à l’organisme de contrôle.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Contrairement à ce qu’il a longtemps pensé, Alexandre Benalla ne pourra pas faire fructifier comme il l’entend son épais carnet d’adresses hérité de ses années passées au plus près du président de la République. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal