Emmanuel Macron n’avait pas fait mystère de ses intentions. « Jamais je ne me priverai d’un talent parce qu’il vient du secteur privé. Jamais. Sinon, nous rentrons dans un système qui est totalement fermé. Il faut utiliser les gens pour leurs talents. »