Climat: Paris va-t-il poursuivre en justice les géants pétroliers?

Par

Il est non contraignant et pourtant, le vœu voté le 6 février par le Conseil de Paris pourrait être le début de quelque chose de bien plus grand. Paris hésite en effet à marcher dans le sillage de New York et à assigner à son tour les compagnies pétrolières pour leur présenter la facture climatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le vote est passé quasi inaperçu. Encouragé par l’annonce fracassante du maire de New York d’assigner cinq géants pétroliers, le Groupe écologiste de Paris (GEP) a proposé début février à la municipalité de lancer des poursuites similaires. L’initiative s’est finalement un peu dégonflée, prenant la forme d’un vœu visant à simplement « étudie[r] la faisabilité d’assigner en justice les pétroliers ».