L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours

À 34 ans, Seydou Bagaga est tombé dans la Seine alors qu'il livrait des colis pour La Poste. Il en est mort. Il n'était pas employé directement par le groupe mais par un prestataire... et n'était pas déclaré.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il est mort pour un colis. Une mort absurde, mystérieuse, qui éclaire cruellement la nouvelle organisation du travail à La Poste (lire le premier volet de notre enquête), même si l’entreprise jure n’avoir rien à se reprocher dans cet accident. Le 15 décembre, comme l’a révélé Le Parisien, Seydou Bagaga, un Malien travaillant pour la société DNC Transport, prestataire de La Poste, s’est noyé dans la Seine alors qu’il livrait un colis à un client logeant dans une péniche à quai à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Repêché par les pompiers, il est décédé à l’hôpital le 8 janvier sans être sorti du coma. Âgé de 34 ans, il avait une femme et un bébé de onze mois.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

Afrique(s) — Enquête
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)
Politique
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
À l’air libre
par À l’air libre
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

Asie et Océanie — Analyse
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro, dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Transports publics, le délitement — Reportage
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Art
Les œuvres d’art, un eldorado spéculatif et fiscal pour les plus riches
Les « happening » des activistes écologistes qui aspergent de liquide des œuvres d’art provoquent des vagues d’indignation. Mais ces actions viennent nous rappeler que l’art est devenu un marché spéculatif déconnecté des réalités sociales et écologiques. 
par Mathias Thépot