A Audresselles, 649 habitants: «Si l’épicier ferme aujourd’hui, c’est la catastrophe…»

Par

Deuxième semaine de confinement dans la petite commune du Pas-de-Calais. Les secrétaires de mairie impriment les cours pour les élèves. La cantinière « travaille [son] accordéon ». Mme Randoux est enterrée dans l’église même où Bruno Dumont tourna P’tit Quinquin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dimanche 22 mars. La fille de ma voisine et son compagnon en balade avec leur chien. Elle, grands yeux bleus de son père, après les politesses d’usage, entre directement dans le cœur du problème : l’école. « On va craquer avec les devoirs ! Je ne vais pas tenir… Déjà que c’est la misère chaque week-end, là c’est intenable… », dit-elle avec un sourire las.