Notre dossier sur l’antisémitisme en France

Alors que le ministère de l’intérieur a annoncé que le nombre de faits à caractère antisémite signalés aux policiers et gendarmes a augmenté de 74 % en France en 2018, voici rassemblés dans cette page tous nos articles, enquêtes et reportages (et quelques-uns de vos billets de blog) sur la résurgence de l’antisémitisme en France.

Nonna Mayer: «Le mouvement des gilets jaunes n’est pas antisémite en soi, mais facilement instrumentalisé par des extrémistes»

Par
Nonna Mayer sur le plateau de Mediapart Live en 2017. © Mediapart Nonna Mayer sur le plateau de Mediapart Live en 2017. © Mediapart

Pour la politologue Nonna Mayer, le mouvement des gilets jaunes n’est pas antisémite en soi, mais se prête plus que d’autres à une instrumentalisation, car il s’agit d’une mobilisation contre les élites, traditionnellement associées aux juifs dans les préjugés antisémites.

La dérive antisémite de la Ligue du LOL

Par et
juif-france

Plusieurs membres de la Ligue du LOL se sont livrés à des publications ou à des opérations de dénigrement en ligne à caractère raciste et antisémite. Deux d’entre eux, Gautier Gevrey et Julien Verkest, travaillent à la mairie de Paris. Ils ont été suspendus le 18 février, après la publication de cet article.

Delphine Horvilleur: «L’antisémite à travers les siècles est toujours un intégriste»

Par
visuel-horvilleur

Alors que le ministère de l’intérieur a annoncé un bond des actes antisémites de 74 % en France en 2018 et que la justice a été saisie à la suite de plusieurs actes antisémites à Paris et à Sainte-Geneviève-des-Bois, entretien avec Delphine Horvilleur, rabbin et figure singulière du judaïsme français, qui publie un livre sur la question. 

Contre l’antisémitisme, sans confusions

Par

Haine absolue de l’Autre, l’antisémitisme n’est pas une variante du racisme mais son noyau dur. Toute complaisance, relativisme ou négligence envers ses manifestations ouvre la voie à la hiérarchie des humanités. Toute instrumentalisation politicienne de cette cause suprême l’affaiblit, au risque de la discréditer.

Antisémitisme et homophobie, baromètres de nos dérèglements

Par
Édouard de Max dans « Prométhée » de Jean Lorrain, à Béziers en 1900. © DR Édouard de Max dans « Prométhée » de Jean Lorrain, à Béziers en 1900. © DR

Dans Antisémitisme et homophobie : clichés en scène et à l’écran, l’historienne Chantal Meyer-Plantureux retrace comment des figures de réprouvés furent offertes à la détestation publique sous la IIIe République. En attendant le passage à l’acte.

«Gilets jaunes»: l’ultradroite reprend des couleurs

Par

Depuis la mi-novembre, la mouvance hétéroclite de l’extrême droite radicale tente de se refaire une santé grâce au mouvement des « gilets jaunes ». Des identitaires aux royalistes, en passant par les conspirationnistes dieudonno-soraliens, tour d’horizon d’une nébuleuse dopée par cette mobilisation aux contours politiques inédits.

En Seine-Saint-Denis, «on voit les communautés juives diminuer»

Par Sarah Smaïl (Bondy Blog Pour Mediapart)
À Pierrefitte, le rabbin Lumbroso et le maire Michel Fourcade allument la menorah pour Hanouka. © Sarah Smaïl/Bondy Blog À Pierrefitte, le rabbin Lumbroso et le maire Michel Fourcade allument la menorah pour Hanouka. © Sarah Smaïl/Bondy Blog

Dans le département francilien, dont les statistiques sur l’antisémitisme sont dans la moyenne du reste de la région parisienne, l’insécurité est réelle et les synagogues se vident. Ceux qui restent se divisent entre repli communautaire et volonté d’ouverture par l’éducation et le dialogue interreligieux.

Sacha Ghozlan (UEJF): «L’université n’est plus un rempart à la haine antisémite»

Par
Sacha Ghozlan sur le plateau de Mediapart Live, le 2 mai 2018. © Mediapart Sacha Ghozlan sur le plateau de Mediapart Live, le 2 mai 2018. © Mediapart

Depuis quelques mois, les actes antisémites se multiplient dans les établissements d’enseignement supérieur. Une jeune étudiante en médecine vient de déposer une plainte pour injures antisémites contre des camarades de promotion. Le président de l’Union des étudiants juifs de France est inquiet. Il alerte sur une banalisation de ces actes, et notamment de la haine en ligne.

Un ex-responsable FN dénonce les attaques «antisémites» et «homophobes» subies

Par
Daniel Auguste. © M.T. / Mediapart Daniel Auguste. © M.T. / Mediapart

Débarqué du FN après avoir divulgué la vidéo des insultes racistes du numéro 2 du Front national de la jeunesse (FNJ), l’ex-président d’un collectif frontiste dénonce la « chasse aux sorcières » dont il a été victime. À Mediapart, Daniel Auguste affirme aussi avoir été lui-même « harcelé » par ce responsable frontiste, à coups de remarques « xénophobes », « antisémites », « homophobes ».

Antisémitisme: comment le comprendre et le combattre

capture-d-e-cran-2018-05-02-a-22-49-24

Mediapart Live a ouvert ses portes à des personnalités aux profils variés – de Claude Askolovitch à Raphaël Enthoven en passant par Marwan Muhammad ou Dominique Vidal – pour diagnostiquer l’antisémitisme en France et évaluer les moyens les plus pertinents de le combattre.

Antisémitisme: «La société ne réagit que quand des musulmans en sont responsables»

 © Mediapart © Mediapart

Entretien avec la journaliste et essayiste allemande Carolin Emcke, auteure de Contre la haine, plaidoyer pour l'impur.

Marche blanche pour Mireille Knoll: «On a l’impression que ça recommence»

Par
Marche blanche en hommage à Mireille Knoll, le 28 mars 2018. © LF Marche blanche en hommage à Mireille Knoll, le 28 mars 2018. © LF

Des milliers de personnes ont défilé mercredi soir à Paris en hommage à Mireille Knoll et contre l’antisémitisme, choquées par le meurtre de cette octogénaire juive qui avait échappé à la rafle du Vél d’Hiv. Cette mobilisation a été entachée par une violente prise à partie par la Ligue de défense juive (LDJ) des députés de la France insoumise.

A Marseille, les écoles juives veulent résister au «cercle vicieux de la peur»

Par
Créé en 2004, le groupe scolaire Bnei Elazar est installé dans une ancienne bastide. © LF Créé en 2004, le groupe scolaire Bnei Elazar est installé dans une ancienne bastide. © LF


Dans les écoles juives marseillaises, les militaires de l’opération « Sentinelle », présents en permanence depuis les attentats 2015, sont repartis. Sans céder à la paranoïa, parents et enfants n’ont pas retrouvé leur « légèreté » d’avant.

Racisme: les préjugés reculent, pas forcément les actes violents

Par

Selon la Commission nationale consultative des droits de l’homme, les Français sont plus tolérants que jamais. Ce qui n’a pas empêché, en 2017, une légère hausse des actes violents racistes recensés par le ministère de l’intérieur.

Antisémitisme, antisionisme: comment, à gauche, sortir du piège

Par

En affirmant que l’antisionisme était « la forme réinventée de l’antisémitisme », Emmanuel Macron a endossé, de manière inédite, la rhétorique du Crif et de Netanyahou. A-t-il aussi mis le doigt sur un angle mort de certaines gauches propalestiniennes ? La polémique est ancienne, mais s’est violemment et récemment reconfigurée.

Les gauches sont-elles aveugles à un «antisémitisme musulman»?

Par

Pour Antoine Gallimard, « l’antisémitisme n’est plus du côté des chrétiens mais des musulmans ». Sur quoi se fonde cette vulgate de plus en plus répandue ? Et les gauches ont-elles perdu leur radar sur le sujet en raison d’œillères sociologiques ou idéologiques ?

Gauches et antisémitisme: la genèse d’une gêne

Par
 © Mediapart © Mediapart

Certaines gauches en France sont régulièrement accusées de complaisance envers l’antisémitisme. Insulte infamante venant d’adversaires politiques et d’institutions juives droitisées, ou constat que ces gauches sont parfois mal équipées, voire peu motivées pour prendre en charge l’hostilité contemporaine envers les juifs ?

Récit à 360°. Trois otages de l’Hyper Cacher témoignent

Par Ricarda Saleh (WDR)
 © WDR © WDR

Trois ans après, trois témoins de l’attentat contre l’Hyper Cacher racontent les longues heures de la prise d’otages, qu’ils ont vécue cachés dans une chambre froide ou à la merci du terroriste Amedy Coulibaly. À découvrir dans ce documentaire.

Au-delà des caricatures

Par

Le pugilat actuel qui prend à nouveau l’islam comme support exige non seulement des précisions terminologiques, mais aussi une éthique du débat public et des choix politiques réaffirmés.

Vous reprendrez bien une petite pastille Vichy?

Par Laurence De Cock et Mathilde Larrère
detricoteuses

Marine Le Pen a rouvert le dossier de la responsabilité de la France dans la rafle du Vél’ d’Hiv’. En reprenant la doxa gaulliste qui prétend que « la France » était à Londres pendant l’Occupation, le Front national, fondé par des anciens de Vichy biberonnés à l’antisémitisme, tente ainsi de se dédiaboliser.

L’hiver du vivre ensemble

Par

L’instrumentalisation de l’affaire Meklat, qu’il ne faut pas minimiser, était prévisible. Mais les calomnies ciblées et les mensonges à répétition d’une nébuleuse qui se prétend républicaine, antiraciste, voire de gauche, placent ses acteurs devant leurs responsabilités : faire la courte échelle électorale à Marine Le Pen après lui avoir ouvert un boulevard idéologique.

Penser les blessures

Au mois d'août 2016, à Nice. © Laurent Geslin/Mediapart Au mois d'août 2016, à Nice. © Laurent Geslin/Mediapart

Comment vit-on en France sous état d'urgence, à la fin d'un été qui a vu culminer la pire série d'attentats depuis l'après-guerre ? De Paris à Nice, les envoyés spéciaux de Mediapart ont longuement rencontré des habitantes et habitants de huit villes, villages ou hameaux. Un voyage fait de questions, réflexions, propositions, rarement d’anathèmes, à découvrir dans ce récit grand format.

Etre juif à Marseille

Par
Marseille, février 2016, centre-ville © Rachida El Azzouzi Marseille, février 2016, centre-ville © Rachida El Azzouzi

Deux agressions au couteau en quatre mois. Un lycéen écroué pour avoir maintenu en classe que les attentats sont l'œuvre des juifs et un professeur en garde à vue pour avoir inventé une fausse attaque antisémite surmédiatisée. À Marseille, une partie des juifs aborde l'avenir avec inquiétude.

Injure raciste ou liberté d'expression: la réponse des tribunaux

Par
capture-d-e-cran-2016-02-01-a-18-39-21

Comment les juges s’y prennent-ils pour caractériser le « racisme » d’une phrase, d’une blague ou d’un dessin ? Fallait-il condamner Charlie, Dieudonné, Houellebecq, Hortefeux et tous ceux passés ces dernières années au tribunal ? Réponses avec la professeure de droit Gwénaële Calvès, qui publie un livre dans lequel elle donne du sens aux décisions de justice et met à mal la théorie du « deux poids deux mesures ».

Mesurer et combattre l’antisémitisme

antisem

Y a-t-il une recrudescence d'antisémitisme en France ? Christine Lazerges, présidente de la CNCDH, Julie Van Rechem, enseignante en banlieue parisienne, et Marie-Anne Matard-Bonucci, professeur à Paris 8, débattent de la question.

Contre les islamophobes, en défense de l’Autre

Par

Une salle de prière musulmane a été saccagée à Ajaccio, le 25 décembre, jour de Noël, aux cris de « Arabi Fora » (« Arabes dehors »), « On est chez nous » et « Il faut les tuer ». Attisée par des discours politiques et médiatiques qui lui donnent droit de cité, l’islamophobie passe des paroles aux actes, ouvrant la voie à toutes les haines de l’Autre, quel qu’il soit.

Gilets jaunes: la responsabilité des gauches

Par
capture-d-e-cran-2018-12-31-a-00-47-23

Le meilleur allié du pouvoir face aux « gilets jaunes » est l’extrême droite, dont l’action antisémite et raciste ruine les exigences démocratiques et sociales du mouvement. La responsabilité des gauches est dès lors décisive pour éviter ce face-à-face mortifère. Or, à force de divisions et de précautions, elles risquent de manquer ce rendez-vous.

Reportage audio. Dans le défilé du 1er Mai du Front national

Par

Partenaire de Mediapart, l'émission Les Pieds sur Terre, de France Culture, s’est rendue dans la foule du 1er Mai du FN pour recueillir la parole des militants: un flot de propos négationnistes et racistes, en dépit du discours sur un prétendu nouveau FN.

Valls touche à la liberté d’expression pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme

Par

La seule mesure d’envergure présentée par Manuel Valls vendredi 17 avril à Créteil est contestée par la plupart des organisations de lutte contre le racisme, les juristes spécialisés dans le droit de la presse et les défenseurs des libertés sur Internet.

Antisémitisme, islamophobie: la CNCDH pointe un climat «délétère» en France

Par

Dans son rapport annuel rendu public jeudi, la Commission nationale consultative des droits de l'homme observe la cristallisation du rejet autour de la population musulmane, l’augmentation significative des actes antisémites et la critique sans retenue des Roms.

Le grand entretien. Aux racines de l'antisémitisme

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Rencontre avec Pierre Savy, historien, qui a établi l'édition critique de la première traduction en français du texte de Martin Luther, publié en 1543, Des Juifs et de leurs mensonges.

A Sarre-Union, un antisémitisme « recyclé »

Par
A Sarre-Union, le 16 février 2015 © Vincent Kessler / Reuters A Sarre-Union, le 16 février 2015 © Vincent Kessler / Reuters

Une quinzaine de jours après la profanation du cimetière juif de Sarre-Union, en Alsace, les enquêteurs semblent avoir reconstitué les faits. Pour les motivations en revanche, le mystère reste entier. L'envie de transgression de cinq adolescents ne peut à elle seule expliquer la récurrence de ce type d'actes. Parents et avocats des mis en examen, habitant juif du village, sociologue et politologue témoignent.

Le grand rabbin Korsia: «L’islam, comme toutes les religions, doit s’adapter à la matrice de la France laïque»

Par et
Le grand rabbin de France Haïm Korsia. © Reuters Le grand rabbin de France Haïm Korsia. © Reuters

Après les attentats de Paris, Mediapart s'est entretenu avec le grand rabbin de France. Haïm Korsia considère que la mobilisation massive du 11 janvier a recréé un « sentiment d’appartenance à une espérance commune ». L'antisémitisme ne découle pas d'une quelconque interprétation de l'islam, estime-t-il. Mais cette religion pâtit, selon lui, d'un « problème de représentation ».

Forte hausse des violences antisémites en 2014

Par et

Le nombre d'actions et menaces à caractère antisémite a plus que doublé en 2014 par rapport à 2013, atteignant un niveau inégalé depuis une décennie. Cette fréquence accrue des manifestations d'antisémitisme ne s'accompagne pas d'un mouvement d'opinion à l'échelle du pays.

« Après les meurtres antisémites, plus aucun juif n'est à l'abri en France »

Par

Mediapart a rencontré le président de l'Union des étudiants juifs de France et quatre de ses prédécesseurs afin de recueillir leur analyse sur l'évolution de l'antisémitisme.

Lettre à la France

Par

Les attentats des 7, 8 et 9 janvier nous obligent au sursaut. Non pas celui des politiques de la peur qui voudraient nous mettre en guerre. Mais celui de l’égalité, des politiques démocratiques et sociales qui, seules, pourront faire reculer la nécrose de l’espérance dont se nourrit la guerre des identités. Saurons-nous reconnaître la France telle qu’elle est, vit et travaille, ou allons-nous continuer à la paniquer en l’entraînant dans cette haine de soi pavée d’identité malheureuse, de suicide français et de soumission fantasmée ?

Emmanuel Kreis: «Le lien entre antisémitisme et conspirationnisme s'établit dès le XIXe siècle»

Par

Parmi les incidents signalés dans les écoles à la suite des attentats de Paris, des propos antisémites ont été recensés. Mediapart a interrogé l'historien des religions Emmanuel Kreis sur la manière dont la haine à l'encontre des juifs se nourrit des théories du complot.

Manifester pour un réveil citoyen

Par et

Deux bonnes raisons de manifester dimanche : pour rendre hommage aux victimes, mais aussi pour nous tous. Pour alimenter ce réveil civique contre le terrorisme d'abord, mais aussi contre les incendiaires. Nul besoin pour cela de se plier à « l'union sacrée » voulue par le pouvoir. Bien au contraire.

Violences antisémites : ce que disent les chiffres

L'agression contre un jeune couple juif à Créteil exprime les tensions d'une France de plus en plus intolérante. Notre pays est-il touché par une vague d'antisémitisme ? Les statistiques montrent une fréquence accrue des actes antisémites, mais l'opinion ne manifeste pas un tel mouvement.

Comment Soral gagne les têtes (2/2)

Par et

Pour le fondateur d’Égalité & Réconciliation, la cause de très nombreux problèmes est à chercher du côté des juifs et de leur « communauté organisée ». Un point clé dans sa vision du monde qui rencontre un certain succès. Tout comme son complotisme, son opposition au mariage pour tous ou son antiféminisme décomplexé. Mais il prospère aussi face au vide laissé par la gauche sur certains terrains.

Comment Soral gagne les têtes (1/2)

Par et
Alain Soral en 2009 © Reuters Alain Soral en 2009 © Reuters

Il est celui qui a fourni à Dieudonné une armature idéologique, celui avec qui l'ex-humoriste vient de lancer son parti politique. Et celui dont le discours imprègne de plus en plus le discours d'un public qui se serait classé à gauche il y a encore quelques années. Premier volet de l'enquête de Mediapart sur la façon dont Soral s'impose dans les esprits.

Les mots de Soral

Par et

Banque, juifs, islam, homosexuels... Classés à la manière des « Abécédaires », extraits choisis des déclarations d’Alain Soral. Des propos parfois abjects ou délirants.

Juifs, homos, Noirs, Roms, musulmans : l’extension du domaine de la haine

Par
Dans la foule, dimanche, un manifestant faisant un salut nazi. © Nicolas Serve Dans la foule, dimanche, un manifestant faisant un salut nazi. © Nicolas Serve

Encore une profanation de mosquée. Et des Roms attaqués. Le tout dans un climat aux relents homophobes et antisémites. Aucune minorité n'est épargnée. François Hollande en appelle à l'« apaisement », mais son incapacité à produire un discours puissant de cohésion sociale laisse le terrain libre à l'exacerbation des haines. 

Contre Dieudonné, mais sans Valls

Par

Dès 2008, Mediapart alertait sur l’antisémitisme de Dieudonné. Six ans après, nous nous sentons d’autant plus libres de refuser le piège tendu par le ministre de l’intérieur : se saisir du prétexte Dieudonné pour porter atteinte à nos libertés.

Dieudonné ou la haine antisémite toujours recommencée

Par

Chez Dieudonné, le décor est posé depuis belle lurette : le barouf du prétendu “comique” en l'honneur du révisionniste Faurisson au Zénith (décembre 2008) ; l'affiche de la liste dite “antisioniste” présentée en île-de-France aux élections européennes (juin 2009). C'est à chaque fois le reflet ténébreux d'une aversion fatale : celui qui la ressent l'attribue à ceux qu'elle vise.

Contre la haine, nos fraternités

Par

Une haine meurtrière défie la France, sa République et sa campagne présidentielle. Précédée des meurtres de militaires à Toulouse et Montauban auxquels elle serait reliée, la tuerie antisémite de Toulouse est peut-être l’œuvre d’un fou. Mais, dans ce cas, sa folie est d’époque. D’une époque où l’on s’habitue à diviser l’humanité plutôt qu’à la rassembler.

Céline, la névrose scélérate et la saloperie humaine

Par
En quoi Céline, en son style épileptique, ses poussées lexicales, sa poésie foutraque et ses déraillements raisonnés, incarne-t-il un moment de la saloperie humaine? Zoom sur l'an 1941, à l'occasion du 1er juillet 1961, date d'une mort à deux doigts de donner lieu à célébration nationale...

L'antisémitisme de bureau, voyage chez les ronds-de-cuir de la persécution

Par
L'historien Laurent Joly analyse la traque administrative des juifs en France sous le régime de Vichy dans un livre passionnant, tout juste paru chez Grasset. Entretien vidéo.

Pour le nouveau président de la Licra, «Sarkozy a remis le franchouillard à la mode»

Par

Dans un entretien à Mediapart, le nouveau président de la Licra, Alain Jakubowicz, fait l'état des lieuxdes dérives xénophobes en France, entre Eric Zemmour, qui «réhabilite Vichy», et l'identité nationaleversion Sarkozy, qui a libéré la parole extrémiste, selon lui. Il en profite aussi pour marquer une nette rupture avec sonprédécesseur, Patrick Gaubert, et l'attitude de la Licra après la célèbre saillie de Brice Hortefeux sur les... «Auvergnats».

Pourquoi la gauche n’est plus immunisée contre le racisme

Par
«Aujourd'hui encore, être blanc en France conserve une signification et une portée sociales.» Pour Laurent Lévy et Michel Dreyfus, auteurs de deux livres parus fin 2009 sur la gauche face au racisme et à l'antisémitisme, le désarroi du PS et de l'extrême gauche devant ces problématiques est aujourd'hui palpable: affaire de la burqa, du voile à l'école, propos de Georges Frêche, malaise autour de la candidature NPA d'Ilham Moussaïd aux régionales... Entretien croisé.

Procès Fofana : «L’avocat général Bilger minimise l'antisémitisme», selon le Crif

Par et
Une semaine après l’énoncé du jugement dans l’affaire du «gang des barbares», la polémique ne faiblit pas. Dans un entretien à Mediapart, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier, affirme au sujet de l’avocat général Philippe Bilger, qui a représenté l'accusation pendant le procès, qu’«il est très dommage d'avoir choisi cet avocat général pour un procès comme celui-là, où il y a de l'antisémistisme. Vous savez, l'antisémitisme, peut-être que certains en voient partout, mais d'autres comme Philippe Bilger le minimisent. Voilà, peut-être que sa façon de voir les choses, c'est de minorer l'antisémitisme. Il y a donc une suspicion, un malaise concernant M. Bilger, oui». M. Prasquier confie également avoir «fait remonter l’émotion de la communauté juive» jusqu’à l’Elysée et avoir écrit à la ministre de la justice, Michèle Alliot-Marie, «avant même le verdict pour (s)’étonner des réquisitions de l’avocat général », qualifiées d’«indulgentes» par le Crif.

Comment l'affiche de Dieudonné illustre la haine antisémite toujours recommencée

Par

Il y eut l'affiche de la liste dite « antisioniste » présentée en Île-de-France aux élections européennes de juin 2009 par Dieudonné. Il y eut, en décembre 2008 au Zénith, le barouf antisémite du prétendu « comique » en l'honneur du révisionniste Faurisson. Ces deux manifestations s'inscrivent comme le reflet ténébreux d'une aversion fatale : celui qui la ressent l'attribue à ceux qu'elle vise. Une telle haine, aussi nauséabonde qu'instructive, mérite une visite guidée, qui occupe le XXe siècle et culmine – dans la bassesse – en avril 1944.

Dieudonné, ce pitre qui ne fait pas rire

Par

Militant antiraciste devenu propagandiste antisémite, Dieudonné ne fait plus rire. Vendredi 26 décembre 2008, au Zénith, il a atteint des sommets d'ignominie en distinguant par un «prix de l'insolence» le négationniste Robert Faurisson, acharné à nier la réalité du génocide dont ont été victimes les juifs d'Europe. Mais s'indigner face à cette provocation, recherche explicite du scandale, ne suffit pas, pas plus que le recours à la justice. Encore faut-il se donner les moyens véritables de faire reculer cette renaissance d'une idéologie criminelle, sur fond de vide politique, de misère sociale et d'ignorance abyssale. Voici donc un essai d'analyse, de décryptage et de réfutation après cet événement stupéfiant: une salle comble, à Paris, en 2008, acclamant une mise en scène clairement antisémite.

Tous les articles