Avant le 6 janvier 2021, Donald Trump invente de faux « grands électeurs »

Alors que sa défaite face à Joe Biden était assurée, Donald Trump s’est accroché à la fiction de sa victoire à la présidentielle 2020, dénonçant une « fraude totale ». Après le rejet de leurs recours en justice, le républicain et son équipe ont mis en place un plan pour désigner de faux grands électeurs destinés à remplacer ceux qui allaient nommer son adversaire démocrate à la Maison-Blanche.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Quelques jours après le 3 novembre 2020, jour du scrutin présidentiel aux États-Unis, la défaite du président sortant, Donald Trump, face à son rival démocrate, Joe Biden, semblait assurée. Mais le républicain s’est accroché à la fiction de sa victoire, dénonçant une « fraude totale ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal