Mondiaux d’athlétisme au Qatar: corruption présumée, fiasco avéré

Par et

Chaleur accablante, climatisation nocive pour l’environnement, stade vide, santé des athlètes en danger. Le fiasco des mondiaux est complet. Mais chut! La corruption n’est pour rien dans ce choix absurde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce devait être un moment de gloire pour le Qatar, et la preuve que le richissime émirat pouvait organiser la Coupe du monde de foot en 2022. Mais les premiers jours des Mondiaux d’athlétisme de Doha ont tourné à l’humiliation publique pour l’émirat et la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF). Athlètes accablés par la chaleur, stade vide, problèmes logistiques : un nombre inédit de sportifs et même de politiques ont lancé les mêmes critiques, et pointé l’absurdité d’avoir confié ces Mondiaux au Qatar, minuscule pays caniculaire sans aucune tradition sportive.