Au Parlement européen, la droite s’accroche au plafond des 3%

Par

Aucune majorité n’a émergé, mercredi 4 mars au Parlement européen, sur un texte qui visait, à l’origine, à faciliter les investissements publics pour réaliser le « Green Deal ». Les élus LREM assument leur stratégie de compromis avec la droite du PPE.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après les adoptions du traité de libre-échange entre l’Union et le Vietnam et d’une liste de projets énergétiques prioritaires misant encore sur des énergies fossiles, c’est un autre signal des difficultés qui existent à concrétiser le « Green Deal », l’agenda vert européen promu par la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.