Julian Assange reste en prison en attendant son appel

Par

Malgré le rejet de la demande d’extradition déposée par les États-Unis, la juge Vanessa Baraitser a estimé que le journaliste australien risquait de tenter de fuir le pays en attendant le procès en appel. « Ce dossier n’a pas encore été gagné », a-t-elle prévenu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La juge Vanessa Baraitser a ordonné, mercredi 6 janvier, que Julian Assange soit maintenu en détention en attendant que soit examiné l’appel de la justice américaine contre la décision de refus d’extradition rendue lundi.