Carole Gomez: «Ce Mondial montre que les femmes ont toute leur place dans le football»

Par Mickaël Correia

Alors que se termine la Coupe du monde et notre série sur l’histoire de l’émancipation féminine dans le football, Mediapart fait le bilan des perspectives désormais ouvertes, avec Carole Gomez, chercheuse à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), et coautrice du récent rapport Quand le football s’accorde au féminin (IRIS-Unesco-Positive Football).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce dimanche 7 juillet, Américaines et Néerlandaises joueront la finale d’une Coupe du monde réussie, en termes d'audience et d'engouement populaire Comme dernier volet de notre série « la longue marche féministe du football », revenant sur plus d'un siècle d'invisibilisation et d'empêchements, Mediapart a demandé à Carole Gomez, chercheuse à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), et coautrice du récent rapport Quand le football s’accorde au féminin. Selon elle, « l’intérêt du “produit football” » dans son versant féminin devrait convaincre diffuseurs et sponsors de la pertinence d’investir durablement sur celui-ci.