Pas de «front républicain» pour Haddad au Brésil

Par

Pour tenter de reprendre du terrain sur Bolsonaro, le candidat du Parti des travailleurs Fernando Haddad cherche à sortir de l’ombre de Lula. Mais les formations adversaires du PT au premier tour traînent des pieds pour appeler à voter pour lui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondant.– « Je suis prêt à le rencontrer dans n'importe quelle infirmerie, sans problème, parce qu'on doit mettre au clair beaucoup de choses. » En apprenant que le candidat d'extrême droite ne se rendrait pas au débat prévu jeudi soir, Fernando Haddad a réagi promptement devant un parterre de journalistes étrangers.