Printemps arabe : quand le corps féminin fait la révolution

Avec la chute du mur de la peur durant les révolutions arabes, un phénomène nouveau s’est produit. Le corps des femmes a émergé dans ce nouveau paysage politique et social comme un messager, un étendard qu’elles ont brandi pour rappeler qu’elles existaient à travers lui. Un article de Nadia Aissaoui et Ziad Majed.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un article de Nadia Aissaoui et Ziad Majed.