Le clientélisme, premier pilier de la corruption en Irak

Par Feurat Alani

Sous Saddam Hussein, le programme « Pétrole contre nourriture » promu en 1996 par l’ONU a favorisé la mise en place d’un système de prédation. Lequel s’est accéléré après l’invasion américaine de 2003. Voici le premier volet de notre enquête sur la corruption en Irak dans le prolongement de la série documentaire « Destruction d’une nation ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bassorah (Irak).– Imaginez un pays sous un soleil brûlant où il fait 50 degrés l’été. Imaginez ouvrir le robinet de votre évier et que l’eau qui en coule soit insalubre et pleine de bactéries. Et n’avoir pas d’autre choix que de la donner à votre enfant et de le rendre malade du choléra ou de la typhoïde.