Algérie: les sept acteurs clés

Par

L'élection présidentielle algérienne du jeudi 17 avril paraît jouée. Mais au-delà du quatrième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, d'autres acteurs – armée, services, conseillers, concurrents – se retrouvent en un partage complexe du pouvoir et de la rente pétrolière. Présentation des sept acteurs politiques qui comptent aujourd’hui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial en Algérie.  La fin du troisième mandat de Bouteflika a été marquée par une aggravation de la guerre interne au sein d'un pouvoir algérien bicéphale, réparti entre les services de renseignement d'une part, et la présidence d'autre part. Cette cohabitation opaque et complexe a fait émerger ces derniers mois dans le débat public plusieurs questions jadis taboues, comme la place de la police politique et celle du fameux général « Toufik », inamovible patron du renseignement (DRS). Passage en revue des sept acteurs politiques qui comptent aujourd’hui en Algérie.