Ces histoires que la Chine de Xi Jinping aime se raconter

Par

Où l’on essaie de comprendre le roman national que Xi Jinping, le numéro un chinois, met en œuvre au service de la légitimité d’un Parti communiste bientôt centenaire. Premier volet de notre série sur la déconstruction de la mythologie nationaliste en Chine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a près d’un demi-siècle, le 21 février 1972, à Pékin, c’est dans une pièce remplie de livres que se déroula la rencontre historique – mais courte, un peu plus d’une heure – entre le numéro un chinois, Mao Zedong, et le président américain, Richard Nixon. Le premier était accompagné du premier ministre, Zhou Enlai, le second de son conseiller en politique étrangère, Henry Kissinger, qui avait préparé le voyage lors d’un déplacement secret l’année précédente. « Vous lisez beaucoup », avait lancé Nixon à Mao, en introduction de leur dialogue.