Comment Erdogan a redessiné sur mesure l’armée turque

Par Zafer Sivrikaya

Le coup d’État manqué du 15 juillet 2016 a fourni au président turc l’occasion d’une refondation de l’institution militaire autour de cadres acquis au pouvoir, pour en faire un nouvel outil au service du régime.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie).– Aux alentours de 22 heures, le 15 juillet 2016, les deux principaux ponts d’Istanbul sont coupés à la circulation par les forces armées. Les premières rumeurs parlent de coup d’État. Deux heures plus tard, les militaires qui se sont emparés des locaux de la chaîne publique TRT font lire un communiqué. Il s’agit bien d’un putsch.