Vox: cartographie du bond de l’extrême droite en Espagne

Par

Catalogne, discours anti-migrants, pauvreté… Les cartes électorales du vote du 10 novembre permettent de mieux comprendre les ressorts du succès de l’extrême droite espagnole.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La lecture des cartes électorales publiées après les législatives du 10 novembre dans la presse espagnole permet de mieux comprendre la dynamique en faveur de Vox. Ce parti d’extrême droite, qui n’avait séduit que 0,2 % des électeurs en décembre 2015 (58 000 voix), est devenu la troisième force du pays avec un peu plus de 15 % des suffrages (3,6 millions de votants).