Commerce international: que peut faire Joe Biden?

Par

Après quatre ans de présidence Trump, Joe Biden va hériter d’une situation dévastée : guerre commerciale avec la Chine, relations au plus bas avec les pays alliés, institutions internationales paralysées. Mais contrairement aux attentes de certains, le multilatéralisme d’avant ne reviendra pas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La réponse chinoise à l’élection de Joe Biden à la Maison Blanche n’a pas tardé : la Chine continue son chemin. Le 15 novembre, les quinze nations de la région Asie-Pacifique ont annoncé la signature d’un des plus vastes accords de libre-échange. À l’exception de l’Inde, tous les pays de la région, y compris le Japon, la Corée du Sud, le Vietnam, Singapour, l’Indonésie mais aussi l’Australie et la Nouvelle-Zélande, y participent. Cela représente un ensemble de 2,2 milliards de personnes, pour un PIB total de 26 200 milliards de dollars.