Hong Kong : le dernier journal d’opposition est réduit au silence

Par

Après une série d’arrestations et le gel de ses comptes, le quotidien Apple Daily a annoncé la fin de sa parution au plus tard samedi. Une étape supplémentaire dans la mise au pas de l’ancienne colonie britannique par la Chine. Un « assassinat par asphyxie », dénonce Reporters sans frontières.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dès jeudi, les lecteurs du quotidien de Hong Kong, Apple Daily – sur papier ou en numérique –, seront orphelins : leur journal, le seul média d’opposition d’importance publié à la fois en chinois et en anglais, ferme après avoir subi de nombreux coups depuis l’adoption le 1er juillet 2020 de la loi sur la sécurité nationale, destinée à faire taire ceux qui dénoncent la mainmise de Pékin sur la région autonome.