Les menaces d’une économie mondiale «désynchronisée»

Par

En deux ans de présidence, Donald Trump a semé le chaos dans toute l’organisation économique mondiale. Ses attaques ont été d’autant plus faciles que les défenseurs de la mondialisation heureuse n’ont jamais voulu voir les ravages et les déséquilibres créés par ce système, comme ils n’ont jamais constaté la faillite du néolibéralisme après la crise de 2008. Aujourd’hui, le monde est plus divisé et instable que jamais. Certains parlent « d’une nouvelle guerre froide » commerciale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Désynchronisation. Depuis quelque temps, les responsables politiques et économiques ne jurent plus que par ce terme technique pour décrire l’économie mondiale. Comme s’il fallait à tout prix se garder de mots plus précis pour parler de la situation actuelle. Comme s’il fallait surtout ne pas évoquer les risques de guerre commerciale, les divisions et les divorces entre les grandes zones régionales économiques, mais aussi au sein même de ces zones. Comme s’il fallait encore donner l’illusion de simples trous d’air passagers.