Fukushima un an après : «La crise est loin d'être réglée»

Par

Un an après la catastrophe, où en est-on à Fukushima ? Le diagnostic de Mycle Schneider, consultant international dans le domaine nucléaire et bon connaisseur du Japon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un an après la catastrophe, où en est-on à Fukushima ? Mediapart a interrogé Mycle Schneider, consultant international dans le domaine de l'énergie et de la politique nucléaires, et membre de l'International Panel on Fissile Materials (IPFM), basé à l’université de Princeton, aux Etats-Unis. Coordinateur et auteur principal du World Nuclear Industry Status Report, Mycle Schneider a conseillé des organismes aussi divers que la Commission européenne, le CNRS, l’IRSN, l’Unesco, l’AIEA ainsi que Greenpeace, le WWF et l’INPPW. Il a aussi été conseiller des cabinets du ministre français de l’environnement et du ministre belge de l’énergie et du développement durable (de 1998 à 2003) et du ministère de l'environnement allemand (2000-2010). Ancien membre du conseil d’administration du Takagi Fund for Citizen Science à Tokyo (2001-2005), il connaît bien le Japon où il a effectué de nombreuses visites. Il s'est rendu au début de cette année dans la région de Fukushima et brosse ici un tableau inquiétant de la situation.