Stéphen Rostain: «Ce n’est pas facile de vendre la réalité de l’Amazonie»

Par

En conclusion de notre série, rencontre avec un des spécialistes de l'archéologie de l'Amazonie qui, grâce à ses nombreuses découvertes scientifiques, notamment en Guyane, tente d'actualiser notre connaissance de l'histoire et du peuplement de la forêt amazonienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Stéphen Rostain est directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l’archéologie des Amériques. « Quand j’ai commencé ce métier, on m’a déconseillé de m’orienter vers l’archéologie des Amériques, explique-t-il aujourd’hui, l’air goguenard. On m’a dit que c’était sans intérêt, qu’il n’y avait aucun avenir. » De fait, pendant longtemps, il a surtout été le premier et le seul dans cette spécialité en France. Mais, entre-temps, le champ s’est développé et l’archéologie des Amériques a fait de nombreuses découvertes, qui ont permis de réécrire complètement l’histoire des deux continents américains. Stéphen Rostain fait partie de cette poignée de chercheurs, principalement des Américains et des Brésiliens, qui y ont contribué.