Brésil: à qui profite l’élection de Bolsonaro

Par

Avec plus de 55 % des voix, Jair Bolsonaro, candidat de l’extrême droite, a été officiellement déclaré dimanche soir élu à la présidence du Brésil. Fernando Haddad, son adversaire du Parti des travailleurs (PT), a recueilli 44,8 % des suffrages. Agrobusiness, évangélistes, armée, milices…, secteur par secteur, voici les principaux bénéficiaires de ce scrutin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondant.-  Avec plus de 55 % des voix, Jair Bolsonaro, candidat de l’extrême droite, a été officiellement déclaré dimanche soir élu à la présidence du Brésil. En dépit d’un recul de dernière minute dans les intentions de vote, le candidat du Parti social-libéral s’impose au second tour face à Fernando Haddad, son adversaire du Parti des travailleurs (PT). Les résultats annoncés par le Tribunal supérieur électoral (TSE) donnent 55,2 % des voix à Bolsonaro contre 44,8 % à Haddad.