Au Sahel, les militaires français luttent contre le sable et les djihadistes

Par

Vincent Hugeux, reporter à L'Express, a partagé le quotidien des soldats français postés dans le nord du Niger dans le cadre de l'opération antiterroriste Barkhane. Une drôle de guerre, où nos militaires affrontent le sable et la chaleur davantage que les djihadistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nous sommes au fort de Madama, un édifice colonial érigé en 1931 en plein désert, à l'extrême nord du Niger, juste à côté de la frontière libyenne. Bienvenue au poste avancé du dispositif Barkhane, où L'Express s'est rendu pour relater le quotidien des soldats français engagés dans cette opération antiterroriste au Sahel, qui mobilise 3 500 hommes au total. Le reporter Vincent Hugeux raconte cette mission de surveillance des activités djihadistes, « bien moins romanesque qu'un assaut nocturne des forces spéciales », entravée par les défis logistiques liés à l'isolement, au climat et au sable, face à un ennemi fuyant qui invente chaque jour de nouveaux itinéraires pour tenter de contourner le dispositif militaire français.