Entre les services secrets français et russes, la guerre froide est de retour

Par et Jacques Massey

Alors qu’un officier de l’armée française a été mis en examen et écroué pour faits d’espionnage au profit de la Russie de Poutine, Mediapart republie une enquête de 2018 sur l’impitoyable guerre du renseignement entre services secrets français et russes. Avec des moyens et des méthodes dignes de l’époque soviétique, des espions russes approchent en France des hommes d’affaires, des diplomates, mais aussi des militaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un officier de l’armée française, en poste sur une base de l’OTAN en Italie, a été mis en examen et écroué le 21 août à Paris, notamment pour « intelligence avec une puissance étrangère portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation », selon des informations de la radio Europe 1, confirmées à l’Agence France Presse (AFP) de source judiciaire.