Bella Ciao. A la difficile recherche du peuple italien

Par

Deuxième épisode de notre plongée dans la longue histoire de l'air italien le plus connu au monde, à l'heure où l'extrême droite est de retour au pouvoir à Rome. Où l'on découvre que l'on se persuada dans les années 1960 que Bella Ciao était chanté par les paysannes des rizières de la plaine du Pô.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 25 avril 1945, les partigiani entrent dans Milan, Turin et Gênes, les trois principales agglomérations du nord de l'Italie. L'Italie est libérée de près d'un quart de siècle de fascisme. Mais que reconstruire sur ces décombres ? Le pays est, de fait, dans une situation de triple administration, toutes trois fragiles.