« La France insoumise, tu l’aimes ou tu la quittes, mais tu ne la changes pas »

La réorganisation du parti de gauche, qui suscite de très vives réactions, consacre la mainmise sur l’appareil des plus fidèles à Jean-Luc Mélenchon. Paradoxe : elle vise aussi à renforcer les possibilités d’implantation locale, selon le chercheur Manuel Cervera-Marzal.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le processus de réorganisation interne de La France insoumise (LFI), le parti fondé par Jean-Luc Mélenchon et ses proches afin de porter sa candidature aux élections présidentielles de 2017 puis 2022, suscite de vifs remous.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal