Mathilde Goanec

Diplômé de l'IUT de Lannion, en Bretagne, j'ai été journaliste pigiste pendant dix ans. A l'étranger tout d'abord (en Asie centrale et en Ukraine pendant 4 ans), puis à Paris. Des collaborations tous azimuts avec Libération, Le Temps, Le Soir, Regards, Le Monde Diplomatique, Alimentation Générale, Terra Eco, ou encore Mediapart... que j'ai rejoint pour de bon en mars 2015. Je travaille au service politique depuis septembre 2020 après cinq ans au sein du pôle social-travail. Je suis également déléguée du personnel et depuis 2021 déléguée syndicale CGT de Mediapart.

 

Contacts

Mail
mathilde.goanec@mediapart.fr
Twitter
@MathildeGoanec

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Ukraine : « Ce n’est pas un conflit aux portes de l’Europe, c’est une guerre européenne »

Comprendre la guerre en Ukraine — Entretien

Liubov Tsybulska, chercheuse ukrainienne spécialisée en communication, conseillère du ministère de la défense ukrainien, exhorte l’Ouest à prendre la mesure de ce qui se joue dans son pays, en dépit des euphémismes du Kremlin.

« Avec ces explosions, les enfants aussi ont compris que c’était la guerre »

La guerre russe contre l’Ukraine

Les tirs ont débuté dans la nuit, un peu partout en Ukraine. Des témoins racontent l’effroi de cette première journée sous invasion russe.

Le brief Ukraine du 22 février : le temps des sanctions

La guerre russe contre l’Ukraine

Pour condamner la reconnaissance par Vladimir Poutine des deux républiques séparatistes ukrainiennes, Berlin a annoncé mardi la suspension de l’autorisation du gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l’Allemagne. L’Union européenne et les États-Unis ont annoncé des sanctions envers Moscou.

Perpignan : radioscopie d’une fac sous Macron

Présidentielle 2022. Dans les Pyrénées-Orientales, où l’État rétrécit (3/4) — Présidentielle 2022. Sur le terrain.

Dans quel état Emmanuel Macron laisse-t-il les universités après cinq ans de mandat ? Détour par l’université de Perpignan, l’une des moins bien dotées de France et qui compte pourtant l’un des plus forts taux de boursiers de l’hexagone. À ses portes, l’extrême droite qui dirige la ville depuis 2020.

Le candidat Anasse Kazib convoqué par la police

Politique

Le candidat soutenu par le parti Révolution permanente doit se rendre au commissariat du Ve arrondissement de Paris, le 3 mars, pour un rassemblement organisé devant la Sorbonne un mois auparavant. Une « intimidation de plus », s’insurge celui qui mène une campagne tendue, à deux semaines du dépôt des parrainages.

Taubira : sa campagne prend l’eau de toute part

Présidentielle 2022. Anne Hidalgo, candidate d’un PS en sursis

Lâchée par le Parti radical de gauche, soutenue du bout des lèvres par la Primaire populaire, la candidate « unioniste » se retrouve plus isolée que jamais. Elle entend désormais se faire l’incarnation d’une gauche « hors parti ».

Les Verts, la gauche et la Primaire populaire : des pressions et 150 000 euros sur la table

Présidentielle 2022. La campagne de Yannick Jadot — Enquête

Pendant des mois, les partis de gauche ont manœuvré pour tenter d’entraver le processus de la Primaire populaire. Le directeur de campagne de Yannick Jadot a même évoqué une somme de 150 000 euros pour les dédommager s’ils acceptaient d’arrêter le processus. Il confirme cette information, mais en nuance la finalité.

Christiane Taubira remporte la Primaire populaire : « Nous allons à la bataille »

Présidentielle 2022. Anne Hidalgo, candidate d’un PS en sursis — Reportage

Avec 84 % de participation sur près d’un demi-million d’inscrits, l’initiative a réussi son pari démocratique mais rajoute de la confusion à gauche. Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon et Anne Hidalgo ont tous rejeté l’hypothèse d’une union autour de l’ancienne ministre en vue de la présidentielle.

Zizanie ou « réenchantement », l’aventure de la Primaire populaire s’achève

Politique

Le résultat du scrutin, qui réunit 467 000 électeurs, sera dévoilé dimanche 30 janvier en soirée. Si l’union promise par la dynamique citoyenne n’a pas eu lieu, l’initiative, hors norme, a contribué à rebattre une partie des cartes à gauche.

À l’approche de « l’élection reine », le vote bousculé

Présidentielle 2022. Chez ceux qui s’abstiennent (4/7) — Présidentielle 2022. Sur le terrain.

Au fil des scrutins, il semble de plus en plus difficile d’y voir clair dans les comportements électoraux. Deux ouvrages s’attaquent au problème sur des bases simples : comprendre et réhabiliter les absents des urnes et ajouter la loupe des histoires individuelles.

L’antifascisme cherche sa voie face aux éclats de l’extrême droite

Politique

Éric Zemmour et Marine Le Pen en campagne présidentielle d’un côté, des groupuscules d’extrême droite dans la rue et sur les réseaux sociaux de l’autre. En face, les militants antifascistes cherchent des pratiques nouvelles, malgré le poids de leurs vieilles querelles.

« Affaire Ibiza » : les oppositions s’indignent, le pouvoir fait profil bas

Politique

Les appels à la démission du ministre de l’éducation nationale se sont multipliés depuis les révélations de Mediapart. Interrogé mardi à l’Assemblée nationale, Jean-Michel Blanquer a reconnu qu’il aurait « dû choisir un autre lieu » de villégiature au regard de sa « symbolique ». L’Élysée se mure dans le silence.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Goanec
Journaliste à Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Le travail, territoire à réinventer

Billet de blog

Pour comprendre la souffrance au travail, Marie Pezé a dû sortir de son "tiroir psychanalytique" ou "tiroir psychosomatique". Depuis, elle tente inlassablement d'élargir le spectre de tous ceux qui agissent pour rendre le travail plus humain. Et devinez-quoi, nous en faisons tous partie... Invitée du colloque Santé et travail organisé récemment au Sénat, le texte qui suit est de sa main.

Le droit de manifester à géométrie variable du préfet du Morbihan

Billet de blog

Le préfet du Morbihan vient d'interdire la manifestation contre le racisme et la xénophobie, prévue samedi 19 décembre à Pontivy. Ce rassemblement est une réponse à une manifestation d'extrême-droite autorisée le lendemain des attentats qui a largement dégénéré. Ce deux poids deux mesures est incompréhensible.

La CGT Guadeloupe asphyxiée par la famille Huyghues-Despointes

Billet de blog

Deux poids, deux mesures. La CGT Guadeloupe a organisé le mardi 3 novembre une marche de protestation sur l'île afin de dénoncer sa condamnation à 53 000 euros d'amende pour avoir écrit dans un tract que la famille Huyghues-Despointes « avait bâti sa fortune sur la traite négrière, l'économie de plantation et l'esclavage salarié ». Asphixiée financièrement, l'organisation syndicale craint de devoir cesser toute activité militante, faute de moyens.

Les syndicats européens votent une motion commune sur les migrants

Billet de blog

Réunie en congrès, la Confédération européenne des syndicats (CES) a voté mercredi un motion d'urgence sur la crise des réfugiés, réclamant une politique d'asile proactive et la révision des accords de Dublin.

La police emporte la bataille des chiffres

Billet de blog

Les Echos l'ont dévoilé en exclusivité lundi 13 avril : selon un rapport commandé par le préfet de police de Paris, réalisé par des chercheurs de l'EHESS, de l'Insee et de Paris 1, c'est bien la police qui compte juste, lors des manifestations.