Pauline Graulle

J'ai rejoint Mediapart en avril 2018 pour couvrir les gauches, et aujourd'hui, la vie parlementaire.

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

À l’Assemblée, le RN s’installe et LFI perd la partie

France

Les députés ont voté mercredi la répartition des postes de gouvernance de l’Assemblée nationale, offrant deux vice-présidences au parti de Marine Le Pen. Privée de la questure qu’elle convoitait, La France insoumise a dénoncé les « magouilles » de la majorité, qu’elle accuse d’avoir pactisé avec la droite et l’extrême droite.

Inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution française : le virage à 180 degrés de la majorité

France — Analyse

Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.

Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »

Terrorisme — Note de veille

La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 

Les premiers pas mal assurés de la Nupes à l’Assemblée

Gauche(s) — Reportage

Dans un contexte d’incertitude aiguë sur la forme que prendra la législature à venir, la rentrée parlementaire a révélé des différences de culture et de style entre les quatre formations de gauche. Retour sur une première semaine délicate.

« La situation contribue à affaiblir encore plus la Ve République »

France — Entretien

Pour le spécialiste du droit constitutionnel Bastien François, Emmanuel Macron, qui a échoué à obtenir une majorité absolue à l’Assemblée nationale, devra se livrer à une débauche d’énergie jamais vue s’il veut gouverner le pays.

La gauche revient en première opposante à l’Assemblée

Gauche(s) — Analyse

Manquant à son objectif d’obtenir la majorité, la Nupes réalise néanmoins une performance en envoyant près de 150 députés à l’Assemblée nationale.

Législatives : les enjeux du second tour

France — Analyse

Renaissance de la gauche, affaiblissement de Macron, place de l’extrême droite… À la veille du second tour des législatives, Mediapart passe en revue les principales questions que pose le scrutin.

Les dissidents de gauche en plein no man’s land politique

Gauche(s)

Les sociaux-démocrates payent cher leur dissidence aux législatives. En plein flou sur la question des reports de voix pour le second tour, ils hésitent sur leur stratégie à tenir à côté de la conquérante Nupes.

En Seine-Saint-Denis, l’outsider Raquel Garrido s’attaque au « système Lagarde »

France — Reportage

Les certitudes de Jean-Christophe Lagarde, figure de la droite centriste du département de Seine-Saint-Denis, qui pensait être réélu pour un cinquième mandat, ont vacillé après que l’Insoumise Raquel Garrido l’a devancé au premier tour. Dans une campagne très tendue, ses opposants dénoncent un « système » à bout de souffle.

Nupes : le pari réussi de l’union de la gauche

Gauche(s) — Analyse

En se qualifiant au second tour dans plus de 350 circonscriptions et en étant au coude à coude avec la majorité présidentielle en nombre de voix, la gauche écologiste unie réussit une performance inédite.  

Comment la Nupes a imposé un duel à Macron

Gauche(s) — Analyse

C’est le coup de force de la gauche : avoir réussi à s’unir et à capitaliser sur le score de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle pour repolitiser ces élections, et menacer la majorité présidentielle. 

« Violences policières » : ces mots que le PS ne veut plus prononcer

Gauche(s)

Percutant la campagne des législatives, le drame de la rue Ordener à Paris a fait remonter à la surface les divergences à gauche sur les questions de sécurité. Le parti d’Olivier Faure a acté qu’il refusait d’employer le terme de « violences policières », jugé trop englobant.