Pauline Graulle

J'ai rejoint Mediapart en avril 2018 pour couvrir les gauches, et aujourd'hui, la vie parlementaire.

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Budget : jeux de postures à l’Assemblée sous la menace d’un 49-3

    Politique économique

    Les députés ont entrepris lundi les débats sur le budget pour 2023. Mais le passage en force par l’exécutif menace. Tout l’enjeu est de savoir à qui en reviendra la faute.

  • Finances locales : « On se prend un mur »

    Politique économique — Analyse

    Avec la hausse record des coûts de l’énergie, les municipalités peinent à boucler leur budget annuel. Les maires appellent l’État au secours, sous peine de devoir mettre au régime des services publics essentiels. 

  • Sur l’Ukraine, la gauche ne parle toujours pas d’une seule voix

    Politique — Analyse

    Un PS à l’offensive, une France insoumise semblant plus floue que jamais… Alors que le premier conflit sur le sol européen du siècle s’intensifie, la question ukrainienne reste la grande absente des débats à gauche.

  • Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité

    Parlement

    Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».

  • Énergies renouvelables : la gauche prête à un compromis, pas à se compromettre

    Gauche(s)

    Pour la première fois depuis le début de la législature, la Nupes a l’occasion de pousser son avantage sur le projet de loi développant les énergies renouvelables. Mais le chemin reste long et ardu pour obtenir satisfaction.

  • Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »

    Gauche(s) — Entretien

    Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.

  • Violences conjugales : le numéro 2 de LFI se met « en retrait »

    Gauche(s)

    Adrien Quatennens, coordinateur du mouvement, a annoncé se mettre en retrait de son poste, cinq jours après la révélation du dépôt d’une main courante par son épouse à la suite d’« une dispute ». Il reconnaît plusieurs faits, dont « une gifle » et « de trop nombreux messages » téléphoniques. Les Insoumis, qui attendaient cette prise de parole, craignent les conséquences de cette nouvelle affaire.

  • Avec Renaissance, la majorité veut inventer le « macronisme » sans Macron

    Élysée et gouvernement — Reportage

    La transformation, ce week-end, de La République en marche en un parti traditionnel vise à pérenniser le bloc apparu en 2017. Et déjà, à sécuriser « l’après-Macron ».

  • Chantage à la sextape : Gaël Perdriau en garde à vue et lâché par les siens

    France

    Le maire de Saint-Étienne a été auditionné en garde à vue ce mardi. Son parti, Les Républicains, a enclenché une procédure d’exclusion, après les nouvelles révélations de Mediapart. Les élus de sa majorité, à la ville comme à la métropole, se désolidarisent.

  • Dans la majorité, le mythe de « l’aile gauche » refait surface 

    France

    Comme en 2017, une frange du groupe macroniste à l’Assemblée nationale prétend vouloir rééquilibrer un début de quinquennat marqué à droite. Leur ambition devrait toutefois se heurter, comme depuis cinq ans, à leur incapacité à se structurer et à mener le rapport de force en interne. 

  • Mathilde Panot : « Il faut empêcher les plus riches de vivre au-dessus de nos moyens »

    Gauche(s) — Entretien

    Face à une macronie « en panique », la cheffe des Insoumis à l’Assemblée nationale assume un discours offensif, contre le projet de loi sur les énergies renouvelables, les appels aux petits gestes, le bouclier tarifaire… « Qu’ont-ils à offrir sinon rationnement, pénuries et tristesse ? »

  • À gauche, quatre nuances de Nupes

    Gauche(s) — Analyse

    Leur rentrée politique l’a montré : les partis de gauche n’ont ni la même conception de la coalition à laquelle ils participent, ni les mêmes projets pour son avenir. Les résultats de leurs prochains congrès diront si le bloc se resserre ou s’il est voué à exploser.