Démocraties libérales: la métamorphose ou la disparition

Par

Alors que les élections aboutissent à placer en tête des Trump ou des Bolsonaro, et que les échéances européennes paraissent configurées pour un match faussé entre libéraux et illibéraux, peut-on, et si oui faut-il, sauver les démocraties libérales d'elles-mêmes ?

> Europe: Macron ou le chaos?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Contre les élections » : le titre provocateur donné, en 2014, à son essai par le Flamand David Van Reybrouck, pour souligner le fait que non seulement le vote n’était pas une garantie de démocratie, mais qu'il pouvait même miner celle-ci de l’intérieur, prend une nouvelle lumière aujourd’hui.