Contre la poliomyélite, des trous dans le rideau de fer

Par

Dans les années 1950, les flambées de polio se multiplient. Deux chercheurs américains inventent des vaccins. En pleine guerre froide, l’un d’eux noue des liens avec l’URSS pour tenter une lutte mondiale contre le virus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est ici question d’un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître. D’un temps où l’on connaissait tous quelqu’un qui avait « eu la polio », restant boiteux, claudiquant, ou même paralysé. Tels la peste ou le choléra, la maladie semble aujourd’hui reléguée au chapitre des fléaux d’antan. Une avancée due à l’intense compétition des années 1960 entre l’Est et l’Ouest pour son éradication.