Covid-19: l’ombre portée des dettes privées sur le système bancaire

Par

Alors que la congélation des économies européennes s’éternise, le risque que nombre d’acteurs privés (entreprises et ménages) ne soient plus en mesure de rembourser leurs prêts s’accentue. Tout le système bancaire pourrait s’en trouver fragilisé. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un des angles morts frappants dans le débat actuel sur la dette. Alors que les responsables politiques et les économistes s’écharpent allègrement sur le sort qu’il convient de réserver à la dette publique issue de la crise liée au Covid-19, personne ne s’étend sur l’autre versant du sujet : la dette privée, celle contractée par les entreprises et les ménages.