Gilets jaunes et rouges: «Cela peut être le début du chapitre deux de notre mouvement»

Pour la première fois, gilets jaunes et syndicats ont défilé ensemble partout en France, sans rassembler plus largement que lors des traditionnelles mobilisations du samedi. Parmi les manifestants à Paris, peu de « primogrévistes », mais une envie forte de réitérer l’expérience.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Inhabituelle, cette journée de grève et de manifestation organisée à l’appel de la CGT et du syndicat Solidaires. La mobilisation de ce mardi 5 février n’avait ni tout à fait la saveur des jours de mobilisation syndicale ordinaire, ni tout à fait sa couleur. Les banderoles et les gilets, où le rouge domine traditionnellement dans les défilés, se sont cette fois largement teintés de jaune. Faire défiler à leurs côtés une partie des « gilets jaunes », les deux syndicats organisateurs l’espéraient, sans oser y croire tout à fait. Ils ont plutôt réussi leur pari.