Les grands meetings, héros de la campagne

Mélenchon et Bayrou à Marseille, Sarkozy à la Concorde, Hollande à Vincennes : à une semaine du premier tour, ce sont les grands meetings des candidats qui font l’événement. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On croyait les meetings disparus, du moins relégués au rang des vieilleries de la politique. Les voilà qui rythment la campagne présidentielle depuis des mois, redevenus des démonstrations de force où l’on se jauge à distance. Dimanche, à une semaine du premier tour, c’est François Hollande et Nicolas Sarkozy qui s’affrontent à Paris, l’un devant le château de Vincennes, l’autre place de la Concorde. Samedi, ce sont les partisans de Jean-Luc Mélenchon qui ont envahi les plages du Prado à Marseille. François Bayrou sera lui aussi dans la cité phocéenne, dimanche, pour un meeting au Silo.