Christel: «Je suis privée de mes filles»

Par

Christel, séparée de sa compagne, ne peut plus voir leurs filles, âgées de 3 ans et demi, nées à la suite d’un transfert d’embryons effectué en Espagne. En France, seule la mère qui a porté l’enfant figure sur l’acte de naissance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les états généraux de la bioéthique lancés le 18 janvier 2018 vont débattre jusqu’en juillet de l’ouverture aux couples de femmes et aux femmes seules de la procréation médicalement assistée (PMA), aujourd’hui réservée en France aux couples hétérosexuels infertiles. Mediapart publie six témoignages de femmes homosexuelles qui ont eu recours à la PMA à l’étranger.