Loi «climat»: à l’Assemblée, la bataille idéologique est lancée

Par

Dès les premières heures de l’examen de la loi « climat », lundi à l’Assemblée, la gauche comme Les Républicains ont torpillé la présentation du texte par la ministre de la transition écologique Barbara Pompili et les neuf rapporteurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat apprécieront. En préambule des 45 heures de débats parlementaires autour du projet de loi « climat » qui se tiendront jusque mi-avril, Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, a présenté lundi le texte par ces mots : « Nous pouvons collectivement être fiers de ces 150 citoyens : leur héritage démocratique et écologique est considérable. Cet exercice démocratique inédit prend aujourd’hui tout son sens, ici, avec vous : après le temps des citoyens, voici le temps des élus de la nation. […] Ainsi, c’est ensemble que nous répondrons à l’appel de la Convention citoyenne. »