Les vœux de fraternité d’Assa Traoré

Par

Assa Traoré présente à toute la France ses vœux de fraternité. Comme à chaque nouvel an, Mediapart propose à un-e citoyen-ne d’être notre président de la République d’un soir, afin de rappeler que celle-ci nous appartient à toutes et tous. Cette année, la sœur aînée d’Adama Traoré, décédé en juillet 2016 dans les locaux d’une gendarmerie, appelle à « une justice juste pour tous et des droits égaux pour tous ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La République nous appartient, sans distinction d’origine, d’apparence et de croyance. Chaque année depuis 2010, Mediapart demande donc à un-e citoyen-ne de remplacer et de précéder le président en place dans l’exercice des vœux présidentiels.