«Dormir à la belle étoile, on n’en peut plus»

Par

Mediapart s'est associé avecplusieurs journalistes haïtiens pour rendre compte des conséquences dutremblement de terre du 12 janvier. Journaliste à la radioMagik9, Robenson Sanon raconte la colère grandissante dans certains quartiers. Les sans-abri exigent desdirigeants du pays des tentes et de l'assistance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A Port-au-Prince, Robenson Sanon